CHOBE
Botswana

 

Voilà une réserve comme je les aime. Ici le contact avec la nature est très proche.

On peut y voir de nombreux éléphants. Chobé se situe dans la région d'Afrique ou la densité d'éléphants est la plus importante. On a donc de bonne chance de voir des troupeaux assez importants. Avec un peu de chance aussi il est possible d'en voir certains jouer au sous-marin en traversant la rivière Chobé.

Cette rivière est justement la veine de vie de la réserve. On peut y voir des crocos mais aussi pas mal d'hippopotames. Il est possible de les voir d'assez près avec un petit bâteau.

On peut aussi y voir des animaux plus rares tels que les bushbuck et surtout des hippotragues noirs, extrèmement rares.

Et puis il y a une zone de camping (je me rapelle plus le nom) qui présente l'avantage (certains diront le tort) d'être complètement ouverte, c'est-à-dire sans aucune barrière. Donc les animaux passent par là et font comme chez eux.

On est d'abord acceuilli par des hordes de mangoustes, peu farouches, qui n'hésiteront pas à venir voir ce qu'il y a dans votre main (bien sûr il faut rien donner). Eventuellement un jeune phacochère s'approchera, a genou, pour aspirer vos miettes.

Pendant qu'un babouin fera du trapèze sur votre tente histoire de faire diversion, un autre pillera les victuailles qui sont dans votre véhicule.

La nuit les voisins peuvent être turbulents : Lors de ma 1ere nuit je me réveil, un grand silence règne. Tout à coup se déclenche un grand concert de barrissements d'éléphants. Ils sont tout près, probablement moins de cent mètres car en m'endormant j'entendais leur souffle. Au milieu de ce concert une autre voix se fait entendre : un lion. Je crois que les éléphants n'ont pas aimé que ce lion prenne la parole et lui ont fait comprendre bruyamment. Ca a duré une ou deux minutes, puis à nouveau le grand silence.

Le lendemain personne ne m'a cru parce que j'étais le seul à avoir entendu. Heureusement pendant l'agitation j'avais déclenché ma caméra vidéo, pas pour l'image bien sûr, mais pour enregistrer le sons. J'ai ainsi pu éloigner de moi une réputation de Jeanne d'arc du Botswana.

Evidemment, dans ces circonstances, les images, il faut pas chercher à les avoir. Sortir de la tente peut être très dangereux. La tente est la meilleure protection car les animaux l'ignore. Le seul risque c'est qu'un ou plusieurs éléphants décident de passer par là. Eux ils ne s'apercevront même pas qu'ils vous ont applatis comme une crèpe. L'avantage c'est que le lendemain vous prendrez moins de place et qu'on pourra vous ranger avec la toile de tente....